Le cursus honorum:                  retour

   On appelle cursus honorum la série de magistratures que devait exercer un
Romain, dans le cadre des institutions, avant de parvenir au consulat. Ce
sont la questure, l'édilité (patricienne ou plébéienne), le tribunat de la
plèbe (pour les plébéiens), la préture et le consulat.

   LA QUESTURE: magistrat : le questeur.
Ils sont chargés des finances, payeurs aux armées, trésoriers des
provinces.

   L'EDILITE : magistrat : l'édile.
Il s'occupe de l'administration municipale (police, voirie,
approvisionnement en blé, archives, temples, bâtiments, marchés, lieux
publics ...) charge élective et annuelle.

   LA PRETURE : magistrat : le prêteur
Les prêteurs urbains (praetor urbanus) pérégrins (affaires
juridiques impliquant des étrangers) sont chargés de rendre la justice.

   LE CONSULAT : magistrat : le consul.
Les deux consuls sont les premiers magistrats de la république romaine. Après
l'expulsion des rois en 509, ils reçurent le pouvoir de commandement
(imperium), c'est-à-dire l'autorité militaire et judiciaire qui était celle
des rois. Ils lèvent et commandent les armées. Dans le calendrier romain, on
date les années d'après les noms des consuls en exercice.

(exposé réalisé par Morgane Avellaneda, Jeanne Etelain et Claire Tréhard,

4°4-collège la fontaine du roy-Ville D'Avray.)