Le n°305 des Dossiers d'Archéologie est consacré au site d'Alésia.

   Pour ceux qui, comme Abraracourcix, ne connaîtraient pas Alésia, on se rappellera qu'en 52 av.J.C., avant dernière année de la guerre qu'il mène en Gaule, Jules César assiège dans cette ville, Vercingétorix, chef gaulois à la tête d'une coalition de tribus gauloises.

   Ce numéro fait donc le point sur le site après les dernières fouilles franco-allemandes des années 90, qui ont confirmé les travaux effectués au XIX°s sur l'ordre de Napoléon III qui préparait un ouvrage sur César.

   Les articles présentent les découvertes faites sur l'emplacement des fortifications d'encerclement -remparts, fossés, pièges, camps- et qui confirment le texte de César. Deux chapitres entiers sont consacrés aux monnaies trouvées dans les fossés. Les 144 pièces romaines et les 466 monnaies gauloises avec leur attribution aux tribus qui les ont émises forment une véritable petite introduction à la numismatique. Un certain nombre d'entre elles sont reproduites avec la légende qu'elles portent sur leurs faces.

   Alésia a continué à vivre bien après la bataille qui l'a rendue célèbre. La ville gallo-romaine livre encore de nombreux documents (statues, édifices...) sur la vie aux premiers siècles de l'Empire romain. On voit aussi des divinités gauloises qu'on ne connaît souvent que par quelques inscriptions, continuer leur existence en s'assimilant. 

 Enfin sont évoquées la création d'un parc archéologique doté d'un nouveau musée et d'une reconstitution grandeur nature in situ d'un tronçon des fortifications de siège.

   Concernant la polémique sur l'emplacement du site d'Alésia, puisque certains ont longtemps insisté pour voir Alésia dans le Jura et non en Bourgogne, on peut se reporter au n°24 de la revue Archéologia.

 

  

   Pour en savoir plus au CDI du lycée:

   César et la Gaule. Goudineau. Point Histoire. 937.02 GOU