Tout le monde connaît de vue l'église Sainte-Sophie, à Istanbul, avec la silhouette caractéristique que forment ses quatre minarets et son immense coupole plate. Cet édifice a été construit par l'empereur Justinien, après la célèbre insurrection " Nika", en 532 qui eut pour conséquence de réduire en cendres l'édifice précédent et presque toute cette partie de la ville.

   Dès Constantin ou Constance II s'élevait à cet emplacement une vaste église de plan basilical comme Saint-Pierre à Rome, avec cinq nefs toutes en longueur et un plafond en bois. L'édifice brûla en 404 et fut remplacé par une seconde église de plan à peu près semblable par l'Empereur Théodose II..

   Cette église était précédée d'une cour dont une colonnade faisait le tour. Un porche monumental surplombait l'entrée : quatre colonnes supportaient un fronton dans lequel s'inscrivait une arche semi-circulaire, selon un modèle déjà en usage dans le petit temple d'Hadrien à Ephèse
.

   sommaire/suivant